Frantoio Mazzarrini

Point de vente

Point de vente

vendita Pour pouvoir vendre de l’huile d’olive, il faut nécessairement avoir une oliveraie et un moulin à l’huile, mais aussi un point de vente. Avec les nouvelles restrictions, pour pouvoir commercialiser ce produit l’emballage ne peut pas dépasser les cinq litres et il est obligatoire d’y apposer une étiquette. Ainsi, la famille Mazzarrini a tout d’abord décidé d’emballer l’huile au sein de l’entreprise même. L’huile est mise dans des bouteilles en verre et dans des canettes. Elle est vendue aux particuliers. Un point de vente a été créé au moulin pour commercialiser l’huile et d’autres produits alimentaires typiques du terroir comme les pâtes, le vin, les fromages de brebis, la charcuterie et le miel. “Les délices du gourmet” est le nom que nous avons choisi pour ce lieu que la plupart du monde a tendance à appeler “magasin d’entreprise ou d’usine”, vu que l’on vend directement des produits du fabricant au consommateur. Même s’il y a toujours ceux qui préfèrent parler de “bottega”, comme autrefois, c’est-à dire une boutique de pays. Quoi qu’on choisisse comme définition, la marque déposée qui représente l’entreprise est toujours la même “Frantoio Mazzarrini.”




Conseils de cuisine

Chez les Mazzarini l’huile d’olive n’a jamais manqué et cela les a portés à l’utiliser de façon démesurée. Ceci est peut-être la cause des anciennes croyances et de la recherche scientifique qui ont souligné les vertus de ce produit. Il faut quand même s’interroger sur le rapport entre utilité de l’huile et la quantité nécessaire pour une correcte consommation. L’huile d’olive est comme une éponge tant pour les odeurs que pour les saveurs. Elle confère aux plats un certain goût et une odeur qui sont uniques. De plus les huiles diffèrent entre elles: chaque huile dépend de la zone géographique et même chaque propriétaire produit une huile avec des caractéristiques bien particulières. Elle peuvent se ressembler, mais elles ne seront jamais identiques. L’huile d’olive est aussi le meilleur extracteur de substances liposolubles fondamentales pour notre santé et elle a une grande résistance aux hautes températures. En effet l’huile d’olive a une bonne résistance à la dégradation thermique (le point de fumée) qui est autour de 220°C. Après la friture, si bien nettoyée et filtrée, elle peut être réutilisée jusqu’à dix fois. Ces caractéristiques sont dues au fait que l’huile d’olive n’est pas uniquement de l’acide oléique, mais un riche mélange d’acides gras. Il ne faut pas oublier qu’elle contient également des substances antioxydantes qui permettent sa conservation et qui en déterminent le goût amer, piquant et astringent. Il y a donc des différences entre les huiles et même si elles ont toutes des bienfaits, il y en a qui doivent être consommées crues. En ce qui concerne la conservation il vaut mieux de bien retenir la recommandation imprimée sur l’étiquette de la bouteille: “à conserver dans un lieu frais et sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur”. De toute façon l’huile d’olive n’a jamais une durée de conservation inférieure à un an. Si par contre l’huile a gelé, cela provoquera une oxydation au cours de la phase de dégel. L’huile deviendra alors rance précocement (ce n’est pas le cas si l’huile reste figée). Certains pensent que l’huile c’est du gras et comme tous les gras elle ne peut pas avoir des bienfaits pour la santé, mais ce n’est pas du tout comme ça, elle a beaucoup de vertus pour la physiologie humaine, il suffit juste de faire attention aux quantités à consommer!